ACQUISITION DU SALUT

CULTE DU DIMANCHE 03 JUILLET 2011.
ORATEUR : PASTEUR COLIN KOLAMA
THEME : ACQUISITION DU SALUT
Dans les écritures, il est dit que Jean de l’apocalypse ayant une personne digne et capable de toucher le livre et rompre les sept sceaux. Cependant un seul fut trouvé, Ha Mahshyah, le bon berger qui donna sa vie pour ses brebis que nous sommes.

Bien aimés, est ce qu’on parvient seulement en se rendant au lieu de culte à comprendre pourquoi on doit adorer Elohim ? Est-ce que Elohim nous a connus ? Quand nous, ici réuni, on s’est présenté devant El Shaddai en ce moment pour entretenir la connaissance de son saint nom et aussi garder la communion avec LUI, notre Sauveur.

Matthieu 24 :1-8
«  Comme Jésus s’en allait, au sortir du temple, ses disciples s’approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions. Mais il leur dit: Voyez-vous tout cela? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée. Il s’assît sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question: Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde? Jésus leur répondit: Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres: gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. » (Matthieu 24:1-8 LSG)

Là, Il est avec ses disciples devant le magnifique temple de Jérusalem, alors que ses disciples contemple et font éloges à l’architecture du temple, Lui-même ayant pris la parole, son grand souci est d’abord de les amener à une dimension de sur entendement.

«  Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant, pleura sur elle, (19-41) et dit: (19-42) Si toi aussi, au moins en ce jour qui t’est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix! Mais maintenant elles sont cachés à tes yeux. Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t’environneront de tranchées, t’enfermeront, et te serreront de toutes parts; ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée. » (Luc 19:41-44 LSG)

C’est une enième fois que les écritures disent qu’il pleura, cependant, devant la tombe de Lazard, son ami, le Maitre pleura non pour le mort mais pour les gens de ce temps de visitation, qui n’ont pas saisi l’opportunité de comprendre que Le Messie était là et qu’il rendait possible le salut promis depuis les jours anciens. Cette incrédulité du cœur des vivants qui ne se sont pas rendu compte de la venue en chair du fils de Lhomme pour sauver. Du moins le maitre ayant saisi sa façon de parler, donner les signes qui annonceraient le temps de la fin ce qui commencera d’abord par la destruction du temps de Jérusalem en l’an 70 sous l’empereur Constantin pour rendre accessible le salut aux païens qui étaient non acceptés dans la lignée des élus. Telle que la reine Vasty fut écartée afin que Esther l’étrangère fusse prise pour épouse du Roi. Ainsi depuis l’investiture d’Esther, le Maitre du salut attend par sa grâce accordée que le plus grand nombre d’enfants de Dieu parvienne à la connaissance de Dieu.

Romains 2 :1-5
«  Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. » (Romains 12:1-2 LSG)


L’apôtre Paul s’adressant aux romains, il insiste sur la conduite dans la foi pour ceux qui sont appelés au salut, nous voyons aujourd’hui nous avons les habitudes du monde, des pratiques infâmes, la mode, les folies de la vie humaine ont envahi les enfants de Dieu et ils se laissent emporter, c’est ainsi que nous devons rendre culte raisonnable à notre Sauveur.

Ephésiens 5 : 25-27.

«  Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. « (Ephésiens 5:25-27 LSG)

Les écritures disent que l’amour doit se refléter comme le Maitre a aimé l’église ! La bonté d’Elohim doit produire en nous une véritable repentance comme il nous a donné une nature céleste, il nous faut marcher en nouveauté de vie. Donc l’on ne devra pas marcher n’importe comment, on doit de toute force se sanctifier le Nom car chacun comme les dix vierges allant à la rencontre de l’’époux entre elles ne se connaissaient pas qui allaient être prise et qui le seraient pas, ainsi avec leurs lampes, l’élément clé pour voir l’’époux restait d’avoir sa lampe allumée, ceci est l’image des croyants qui ayant reçu le salut, ne l’ont pas bien entretenu au risque de se retrouver hors la communion avec Dieu. Dans tout cela on est appelé à se sanctifier toute fois que nous bronchons.

Luc 12 : 42, 54-56

«  Et le Seigneur dit: Quel est donc l’économe fidèle et prudent que le maitre établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable? »  (Luc 12:42 LSG)

«  Il dit encore aux foules: Quand vous voyez un nuage se lever à l’occident, vous dites aussitôt: La pluie vient. Et il arrive ainsi. Et quand vous voyez souffler le vent du midi, vous dites: Il fera chaud. Et cela arrive. Hypocrites! Vous savez discerner l’aspect de la terre et du ciel; comment ne discernez-vous pas ce temps-ci? » (Luc 12:54-56 LSG)

1 Corinthiens 3:1-3

«  Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, (3-2) parce que vous êtes encore charnels. (3-3) En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme? » (1 Corinthiens 3:1-3 LSG)

La façon de marcher des saints soit visée sur la sanctification, éviter des péchés que l’Apôtre Paul appelle des péchés qui ne mènent pas à la mort, parce que dans ce passage on sous-entend deux types de péchés, mortels et non mortels.

2 Corinthiens 12:19-21

«  Vous vous imaginez depuis longtemps que nous nous justifions auprès de vous. C’est devant Dieu, en Christ, que nous parlons; et tout cela, bien-aimés, nous le disons pour votre édification. Car je crains de ne pas vous trouver, à mon arrivée, tels que je voudrais, et d’être moi-même trouvé par vous tel que vous ne voudriez pas. Je crains de trouver des querelles, de la jalousie, des animosités, des cabales, des médisances, des calomnies, de l’orgueil, des troubles. Je crains qu’à mon arrivée mon Dieu ne m’humilie de nouveau à votre sujet, et que je n’aie à pleurer sur plusieurs de ceux qui ont péché précédemment et qui ne se sont pas repentis de l’impureté, de l’impudicité et des dissolutions auxquelles ils se sont livrés. » (2 Corinthiens 12:19-21 LSG)


Sur le plan général, comme le corps du Messie est pour notre corps à nous qui il y a encore des rechutes doit connaître la repentance afin de nous revêtir de la robe de fin Lin, comme les écritures disent «  revêtez-vous du fin lin ».


Quitte à nous les élus ou appelés à être enlevés à pouvoir arranger notre marche et éviter les pratiques qui peuvent nous séparer de notre sauveur et interrompre la communion qu’il a avec nous.

Presse Messianique

Frère Pierre Kazadi
Webmaster

    Ecrire un commentaire



    01SP